Rechercher

close

L’archéologie préventive

L'ingénierie départementale

Certaines opérations d’aménagement du territoire sont susceptibles d’impacter des sites archéologiques. C’est notamment le cas des travaux dans les centres anciens des villes et des bourgs, mais aussi des zones d’aménagement ou de lotissement dont la superficie est importante.

 

Dans le but de concilier la connaissance de l’histoire du département et l’aménagement du territoire, des opérations d’archéologie préalables à ces travaux peuvent être prescrites par l’Etat (loi de 2003 sur l’archéologie préventive, Livre V du code du Patrimoine).

 

 

Le service de l’Archéologie du département d’Indre-et-Loire (SADIL) a pour principale mission de réaliser les opérations et les études préalables aux aménagements dont le Conseil départemental est maître d’ouvrage. Toutefois, il peut intervenir aussi pour le compte d’autres aménageurs, prioritairement les aménageurs publics et les bailleurs sociaux.

 

Du diagnostic préalable à la réalisation des fouilles en passant par l’information du grand public et la production de rapports d’étude, le SADIL est un prestataire de proximité à l’expertise reconnue. Il travaille notamment en relation avec l’Université, le CNRS et la DRAC.

 

Les missions proposées

  • Evaluer l’impact archéologique des projets, informer sur les procédures
  • Réaliser des diagnostics archéologiques préalables aux travaux d’aménagement
  • Mettre en valeur des résultats de fouille ou d’études qu’il aura faites dans le cadre de ces aménagements.

Outils